Comment booster son système immunitaire naturellement?

Aujourd’hui, plus que jamais, notre système immunitaire doit attirer notre attention.

Qu’est ce que le système immunitaire? Il s’agit d’un réseau de cellules qui s’organisent pour défendre notre corps contre des organismes extérieurs comme les microbes, les bactéries, les virus. Chaque seconde, notre organisme nous protège contre des armées d’assaillants extérieurs. Une faiblesse et hop… c’est la maladie! Du moins, c’est ce qui est communément admis… Mais pourquoi certain vont tomber plus souvent malade que d’autre? Pourquoi ma voisine qui accueille tous les jours le facteur en nuisette est moins souvent la tête dans un mouchoir que moi qui remet prudemment mon écharpe dès la fin du mois de Septembre? Pourquoi certains vont être abonnés au gastros tandis que d’autres auront des bronchites chroniques, des rhumes à répétition?

L’histoire du Compost:

J’ai entendu un jour cette histoire que j’ai trouvé très pertinente… Lorsque vous mettez un fruit dans le compost, petit à petit, il va pourrir en générant dans le même temps tout un lot de bactéries. Le compost regorge de pourriture et de bactéries. Notre corps au niveau des intestins, pourrait ressembler à ce compost. L’intestin est le lieu de décomposition du chyme gastrique. Il y grouillent des milliards de bactéries à l’oeuvre.

Et qu’est ce que le compost va attirer?… Des mouches! ou, dans l’histoire qui nous intéresse, les virus et autres microbes!

Rester en bonne santé, commencerait dans nos intestins?

Et si on voulait pousser plus loin notre reflexion on pourrait se dire que ce virus/ microbe est un allié car attiré par nos déchets, il va nous aider à les faire sortir: gastro… glaires… nez qui coule…

Mais ceci est une autre histoire…

Notre Système immunitaire: 

Chaque individu est unique. J’explique souvent à mes enfants que leur corps est rempli de petits guerriers qui défendent leur territoire. Il y a différents postes, différents grades! En premier lieu se trouvent nos propres bactéries. Elles sont là pour défendre leur territoire! Ensuite les murs de l’enceinte du château. Il s’agit de notre peau et de nos muqueuses. Si par malheur, les assaillants pénètrent les murs de l’enceinte, autrement dit pénètrent notre système et arrivent dans le sang, l’alerte est donnée, il y a une inflammation et nos globules blancs passent à l’action.

Je souhaite vous apporter des informations compréhensibles par le plus grand nombre, du coup, je n’irai pas plus dans les détails car ces seuls points sont suffisants pour comprendre les failles possibles de notre système immunitaire et comment le renforcer.

En première position se trouvent donc nos bactéries. Elles sont des milliards qui peuplent notre organisme et résident dans notre intestin, dans notre nez, notre bouche, nos mains… Nous sommes en quelques sorte un véhicule à bactéries. Et ces bactéries défendent leur territoire, notre territoire.

Faisons connaissance avec notre microbiome:

Le praticien Hypocrate, père de la médecine moderne, affirmait 5 siècles avant J.-C que

L’origine de toutes maladies se trouve dans l’intestin.

Nos choix alimentaires sont essentiels pour garantir l’équilibre et la diversité du microbiome. 

Le Dr David Perlmutter, dans son livre « L’intestin au secours du cerveau » cite 3 facteurs qui nuisent à notre microbiome:

  •  » L’exposition à des substances qui tuent les colonies bactériennes ou perturbent leur composition ». Il s’agira des substances chimiques environnementales, certains ingrédients alimentaires non adaptés à notre physiologie tel que le sucre ou le gluten, les agents de traitement de l’eau et les médicaments, en particulier les antibiotiques.
  • le manque de nutriments capable de maintenir les différentes populations bactériennes en bonne santé.
  • Le stress, de plus en plus chronique est inflammatoire pour notre organisme.

Nourrir notre microbiome:

  • Choisissons des aliments riches en probiotiques (c’est à dire des aliments riches en bactéries bénéfiques). Il s’agit d’aliments fermentés: Kéfir, Kombucha, Tempeh, Kimchi, Choucroute, Marinade. Le Dr Perlmuttier insiste sur le rôle de ces souches bactériennes:  » Elles maintiennent l’intégrité du revêtement intestinal, équilibre le PH de l’organisme, jouent le rôle d’antibiotique, d’antiviral et même d’antifongique naturel. Elles régulent l’immunité et contrôlent l’inflammation. En outre, elles inhibent la croissance et l’invasion de bactéries potentiellement pathogènes ». Vous pouvez préférer des probiotiques en gélules ICI ou ICI.
  • Optons pour une alimentation riche en fibres (prébiotiques) et pauvre en glucides. Les fibres sont la nourriture principale de nos bactéries. Les sucres vont eux nourrir la flore pathogène.
  • Consommons du vin, du thé, du café et du chocolat (modérément mais surement!)… En effet ces aliments contiennent des polyphénols qui favoriseraient la diversité microbienne.

Juste 2 mots sur les bienfaits du jeûne:  qu’il soit intermittent ou non, sec ou hydrique… Le jeûne permet un grand nettoyage. Les bactéries vont se réguler et se rééquilibrer.

Une fois que nos petits soldats sont plus forts, nous pouvons nous intéresser aux murs de l’enceinte de notre château. Autrement dit, notre peau et nos muqueuses. 

Renforcer les murs de l’enceinte du château:

Notre peau et nos muqueuses sont constituées de couches lipidiques et d’un maillage minéral.

Afin d’apporter des « pierres » à notre édifice, nous aurons besoin de matières grasses de bonne qualité, des vitamines et des minéraux (beaucoup de vitamines et de minéraux sont rendus disponibles grâce à nos bactéries!).

Les matières grasses de bonne qualité seront représentées par des huiles végétales bio et de première pression à froid. Pourquoi de première pression à froid? On s’est aperçu que l’extraction à chaud permettait un meilleur rendement. Les huiles qui en sont issues sont stables. Elles se gardent et se stockent très bien. Cependant elles ont perdu en goût et, la vitamine F ou acides gras polyinsaturés qu’elles contiennent se déforment sous l’effet de la chaleur et deviennent biologiquement inactifs. Ces huiles sont dépourvues des facteurs nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme et au renouvellement de nos tissus. 

On pourra également consommer des poissons gras, des oeufs, des graines germées (60% de matière grasse), des graines, des oléagineux et des légumes à feuilles vertes. 

Des compléments alimentaires peuvent vous aider aussi. Vous en trouverez ICI , LA ou LA

Quant au maillage minéral, nous consommerons beaucoup de fruits, de légumes, de jus de légumes pour faire le plein!

Et si, les bactéries, microbes et autres virus pénètrent les murs de l’enceinte du château?

Notre corps est une machine prodigieuse munis de guerriers internes incroyables tout à fait en mesure de gérer les choses sans nous! Cependant nous pouvons leur alléger la tâche…

Le fait d’adopter une alimentation saine sera essentielle pour eux aussi! Mangez des végétaux bio et de bonne qualité. Les spécialistes parlent de 80% d’aliments alcalins (fruits et légumes)… Viandes, poissons, fromages, céréales, sucreries, patisseries… sont acidifiants donc potentiellement inflammatoires! Si nos guerriers sont occupés à lutter contre des inflammations internes ils ont moins de force pour se défendre contre les attaques extérieurs!– Hypocrate disait

 que ton alimentation soit ton seul médicament! »…

Vous pouvez si vous le souhaitez, vous dirigez vers des « superaliments » : eau de mer, algues, graines germées, graines, miel, propolys, etc… Riches en minéreaux et oligo- éléments ils seront vos guerriers! Plein de superaliments ICI

 

Savoir être « sale » pour lutter contre la maladie?

Des études surprenantes montrent qu’il existe un lien entre les environnements de plus en plus stériles et l’incidence des maladies… Avez-vous déjà entendu parler de la loi de l’hormèse? Elle stipule ceci:

Tout organisme vivant, exposé à un stimulus stressant ne dépassant pas sa capacité d’adaptation, voit cette dernière s’améliorer lors de la phase de repos qui suit. On parle aussi de « renforcement ».

Pour reprendre l’idée de nos guerriers… Les bactéries de notre environnement sont un peu leur entraînement! Un guerrier mieux entraîné est plus fort!

Adoptons la meilleure hygiène de vie possible:

  • Bougez! Sortez! Marchez! Courez! C’est le moyen le plus efficace de faire bouger votre lymphe! Celle-ci est en charge d’évacuer les déchets de votre organisme. Didier santiago a remarqué fort justement, que nous sommes composés d’eau a plus de 70%. Or, une eau qui ne bouge pas, croupie! Rappelez-vous de mon histoire de compost!
  • Reposez-vous… Plus vous dormez et plus vous laissez le champs libre à votre corps d’oeuvrer pour vous: le sommeil est une phase de nettoyage et de renforcement! 
  • Apprenez à mieux gérer votre stress. Des plantes peuvent vous y aider. Ce sera le cas de l’Ashwagandha ou de la rhodiole  , le griffonia ou l’Eleuthérocoque par exemple.

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair!

 

Virginie

 

 

 

 

 

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.